Page d'accueil > Lieux > Au restaurant

Au restaurant

Ajoutée par aragorn27 - Lecture : 25478 fois - Notez : ******** - 1 Commentaire(s)

Tout d’abord bonjour et bravo pour votre site.

Je voudrais vous raconter une petite aventure que j'ai fais vivre à ma femme en septembre 2006. Ma femme et une femme de 37 ans qui s'entretient physiquement, elle est blonde naturel et mesure 1.69m avec une poitrine généreuse 95D avec de large auréoles roses et des tétons pas très gros, un ventre plat malgré ses deux grossesses. Moi j’ai 40 ans mesure 1.84m pour 82kg .j’avais un fantasme que je voulais qu’elle réalise, c’était qu’elle rase son sexe.

Un soir nous avons laissé les enfants chez sa mère pour aller au restaurant, pendant qu’elle s’épilait, je lui ai demandé de me faire plaisir en se rasant la minette, elle fit la moue en me disant qu’elle allait chez son gynécologue dans deux semaine, je lui dis que ça aura repoussé, après plusieurs minutes de palabre, j’arrive à la convaincre. Elle me demande de la laisser seule pour cela, ce que je fais tout en ayant un début d’érection.

Elle arrive enfin au bout d’un temps qui me paraît long. Ma femme est vêtue d’une jupe beige qui lui arrive 15cm au dessus du genou et d’un chemisier blanc avec un soutien gorge assorti, je lui demande de me montrer son sexe que je puisse l’admirer, elle relève sa jupe et écarte son string découvrant une chatte toute lisse avec ses lèvres qui dépasse. Je la caresse pour sentir la sensation de ce sexe lisse. Elle me fait remarqué que nous sommes en retard et qu’il faut partir au restaurant.

En voiture pour le resto, elle est toute émoustillée, je vois ses yeux qui brillent et elle se colle à moi en me caressant la cuisse, je passe ma main sous sa jupe pour remonter vers sa chatte toute lisse et je trouve un string mouillé par l’excitation, je passe mon doigt pour titiller son bouton qui est tout dressé…

Quand je la sens toute proche de jouir, je tire sur son string en lui disant que ce soir, on en a pas besoin, elle soulève un peu ses fesses et le morceau de tissu se retrouve très vite en ma possession. J’ai continué à caresser son minou ainsi que son clito tout ruisselant sans la faire jouir.

Une fois arrivé nous avons étés accueilli par un serveur, je voyais son excitation dans ses yeux. Nous avons passé commande ma femme était un peu rouge, nous avons parler de chose et d’autre tout en buvant du vin, elle qui ne boit pas d’ordinaire, elle a bu un apéritif et deux verres pendant le repas.

Je la trouvais vraiment désirable après le plat, elle a voulu aller se passer un peu d’eau pour se rafraîchir car elle était pompette je lui ai dis : « si tu vas aux toilettes, retires ton soutien gorge ».

Elle m’a regardé un peu perdu ne sachant quoi répondre. Elle a pris son sac et s’est levé pour traverser la salle, je l’ai regardé s’éloigner en revenant j’ai toute de suite vu ses auréoles au travers du chemisier et ses tétons qui pointaient. J’ai vu aussi les regards des convives dans la salle de restaurant se porter sur la poitrine de ma femme pendant quelle revenait à notre table d’un pas hésitant et les joues rouges.

Une fois assise, elle a mangé son dessert pendant que des regard se portaient sur sa poitrine que l’on devinait sous le tissu, j’étais tout excité et ravi de voir ma femme se montrer comme ça en public…

En partant, un homme lui a fait un sourire complice, une fois dans la voiture j’ai vérifié pour voir si elle était toute trempée avec un clito dur et gonflé comme jamais. Elle m’a avoué qu’elle avait eu un orgasme en se masturbant aux toilette du restaurant et qu’une femme avait certainement entendu prendre du plaisir car elle l’avait regardé avec un sourire pendant qu’elle se lavait les mains et se passait de l’eau sur la figure pour faire passer ses rougeurs…

Merci de m’avoir lu. A bientôt.

Aimez ce récit sur les réseaux sociaux :
Commentaire de l'histoire X :
2008-10-13 18:49:55  -  lanzou54  
Très belle histoire, toute de simplicité et de naturel. C'est bien davantage excitant que les détails pornographiques. Merci

 1 / 1

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion