Page d'accueil > Matures > Dépannage très hot

Dépannage très hot

Ajoutée par deal01600 - Lecture : 25198 fois - Notez : ******* - 0 Commentaire(s)

Je visite régulièrement votre site que je trouve innovant par rapport à d'autres et je ne sais pas si mon histoire pourra intéresser votre lecteur mais j'aimerais vous raconter une histoire que je connais actuellement.

J'ai 25 ans et depuis peu, je suis l'amant d'une femme mariée de 46 ans que j'ai rencontré à l'occasion de mon travail. Je suis en couple depuis un an avec ma copine avec laquelle ça se passe bien, et je n'imaginais pas que cela puisse arriver mais plusieurs rencontres ont fait que je me suis senti attiré par elle. Nous nous sommes rencontrés la première fois à l'occasion de la séance de voeux organisée par l'association rurale où elle travaille.

En tant que partenaire (je suis technicien dans une entreprise dépannage) j'y étais invité. Nous avions fait connaissance et je la trouvais pas trop mal encore mais je n'y pensais même pas. Comme nous avions passés un long moment ensemble ce soir là, les rencontres suivantes se sont faite plus amicales.

A ses regards et parfois à son attitude, j'avais cru décelé quelques signes d’intérêts mais vu notre écart d'âge, je pensais faire fausse route. Et puis, il y a eu cette rencontre chez une personne âgée. Je venais dépanner un lave-linge et elle s'y trouvait. Nous avons partagé le café que nous proposer cette grand-mère puis elle est partie avec que je n'ai terminé la réparation. Comme elle avait une autre personne à visiter, nous avons convenu que je repasse à son bureau vers 17.00.

J'y suis arrivé en retard et tout le monde était partie. Elle était seule. Professionnelle au début notre conversation a vite dévier pour aborder notre situation personnelle, j'ai accepté le café qu'elle me proposait. Après qu'elle ait fermé les bureaux nous nous sommes retrouvés dans une petite cuisine.

Sylvie m'a alors raconté qu'elle était avec son mari depuis 25 ans et qu'elle travaillait pour cette association depuis 3 ans. Cela lui avait changé la vie, elle qui avant s'ennuyait voyait du monde. C'est là que j'ai eu la certitude qu'elle me draguait.

Nous étions assis face à face, légèrement de biais et je ne pouvais manifestement pas ignorer ses jambes qu'elle exposait. Malgré moi et bien que je tente de me raisonner, bien qu'elle est l'âge de ma mère, la situation a commencé à m'exciter d'autant que d'après ce que j'en voyais elle était encore bien faite. Brune sexy au jolie regard, outres ses cuisses bien faite, Sylvie présentait un corps assez appétissant. Depuis que je suis avec mon amie, je n'avais pas éprouvé le besoin d'aller voir ailleurs mais là , l'opportunité de connaître une femme d'un certain âge, totalement différente de ma copine qui est blonde et assez mince, l'a emporté. C'est en prétextant de laver ma tasse et m'approchant de l'évier que tout s'est emballé.

Elle a voulu me prendre la tasse des mains, j'ai fait semblant de résister puis je l'ai enlacé. Nous avons échangé un baiser timide qui s'est enflammé à mesure que notre étreinte s'accentuait. Je sentais son parfum, la douceur de sa peau et son corps qui pressait le mien. Je bandais et me le fit remarquer en riant mais elle ne chercha pas à éviter le contact. Je lui caressai les fesses, l'embrassai dans le cou et je commençai à glisser ma main le long de sa cuisse pour remonter sa jupe lorsqu'elle m'interrompit pour aller fermer la porte.

J'étais dans un état d'excitation extrême que je n'ai pas eu la volonté de partir..

Lorsque Sylvie est revenue, nous nous sommes de nouveau embrassés et c'est lorsque j'ai glissé ma main sous sa jupe que j'ai remarqué qu'elle avait retiré ce qui devait être un collant. Elle même a commencé à me caresser par dessus mon pantalon et j'ai compris ce qu'elle recherchait.

Dans la cuisine il n'y avait d'autre meuble que la table. C'est là que je l'ai couchée. Relevant sa jupe, j'ai découvert qu'elle ne portait plus rien dessous. C'était irréaliste. Toutes les copines que j'avais jusqu'alors connu ne lui ressemblait pas. Contrairement à elles, Sylvie avait une forte pilosité et de grosses lèvres que j'ai commencé à embrasser. Elle était inondée et gémissait de plus en plus à mesure que je la caressais. J'ai découvert ses seins lourds en relevant son sous-pull

Sa main sur ma tête et les cuisses largement ouvertes, elle ne se contrôlait plus et m'encourageait.. Je glissai un, puis deux doigts, dans sa chatte béante visitant même son anus sans protestation de sa part.

N'y tenant plus et le temps m'étant compté, je me suis rapidement dégrafé. Avec le risque de voir la table se brisait, je l'invitai à se mettre debout contre l'évier. J'avais une belle érection et Sylvie se pencha dessus. Pendant quelques instants, je sentis la chaleur de sa bouche autour de mon sexe. Elle suçait drôlement bien que je craignis de cracher trop vite.

Je n'avais pas de préservatif mais elle n'a rien dit quand elle a compris que je voulais la prendre. Je l'ai retournée et c'est debout en levrette que je l'ai prise.

Je suis entré en elle d'un coup. Elle ruisselait. La position était inconfortable mais elle se cramponnait à moi et commençait à crier. Sous mes yeux, j'avais ses seins qui ballottaient.. Ses pointes étaient dressées, d'un rouge sombre. C'était super excitant d'autant que Sylvie en demandait encore.
J'étais accroché à ses hanches et plus je la prenais fort, plus elle criait et plus elle remuait. Je n'ai pas tenu longtemps à ce rythme et j'ai fini par éjaculer sur ses fesses contre lesquelles je me suis frotté. Sylvie était une chaude et ça se voyait, elle en voulait encore mais je n'avais plus le temps.

Très vite j'y suis retourné et ca fait maintenant 3 semaines que je la retrouve régulièrement. Le plus souvent, nous profitons d'une rencontre " fortuite " chez un client ou d'un dépannage tardif pour nous rejoindre. Je dois reconnaître que le soupçon de culpabilité que j'ai pu éprouvé au début s'est vite estompé avec cette femme d'expérience. A suivre.

Aimez ce récit sur les réseaux sociaux :
Commentaire de l'histoire X :
Aucun pour le moment mais soyez le premier à laisser à un commentaire...

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion