Page d'accueil > Hétéro > Femme mariée insatisfaite

Femme mariée insatisfaite

Ajoutée par bif38 - Lecture : 16035 fois - Notez : ******** - 1 Commentaire(s)

Salut tout le monde!
Juste une petite histoire vécue il y a quelques années et à laquelle je pense encore parfois avec un brin de nostalgie

Lors d'une soirée, je "branche" une petite brunette avec un cul et des seins d'enfer. après avoir fait sa timide (par principe plus qu'autre chose) je réussis à obtenir son n° de tél...

Le lendemain je me lance et on se donne rendez-vous dans un troquet. très vite on comprend qu'on veut juste baiser, rien de plus... elle est mariée depuis 20 ans mais visiblement s'ennuie sur le plan physique sans pour autant ne plus aimer son mari et vouloir le quitter...le postulat est clair et me convient parfaitement. Elle a 42 ans moi 30 et je veux juste m'amuser.

Elle fixe les règles : disponible que le samedi après-midi (ah le prétexte des courses au supermarché!!), ni chez elle ni chez moi.
Ca me convient et donc le samedi suivant en début d'après-midi devant un hôtel d'une zone industrielle de banlieue...

Je suis tout excité et visiblement à son regard coquin je comprends que ça va être chaud bouillant!!!
A peine la porte fermée nos fringues sont jetées en vrac...Elle a un corps sublime, un cul magnifique, des seins fermes.... j'ai une trique de cheval!! Après s'être embrassés pour se "chauffer", elle descend vers mon sexe dressé et commence à l'avaler doucement. visiblement elle aime ça! que dire de moi? je suis dans sa bouche jusqu'à la garde et n'étant pas égoïste je lui tapote gentiment les fesses pour qu'on fasse un 69...nous voilà partis dans un "tête-à-queue" moi sous elle. Sa chatte et son anus s'offrent impudiquement à ma vue mais surtout à ma langue et à mes doigts! sa mouille a bon goût et visiblement ça lui fait de l'effet. Après m'être délecté de son jus je décide de m'occuper de son autre orifice avec ma langue diabolique.

Elle continue à me pomper et je sens que je vais pas tenir longtemps à ce rythme.... je lui demande de faire une pause et je continue mon ouvrage. son sexe complètement ouvert dégouline, j'y ai introduit 2 doigts et je caresse son clito tout dur avec mon pouce tout en fouillant l'intérieur de son vagin avec l'index et le majeur. Ses hanches ondulent doucement et elle gémit faiblement. j'alterne les plaisirs entre mes doigts et ma langue qui s'insinue de manière obscène tantôt entre ses lèvres tantôt dans son petit trou. je lui donne mes doigts couverts de mouille à sucer, ce qu'elle fait avec avidité. J'introduis alors mon majeur lubrifié par sa cyprine et sa salive dans son fion très lentement. C'est étroit mais il rentre complètement sans problème. En même temps ma bouche aidée de ma langue aspirent son nectar de plus en plus abondant. Elle recommence à s'occuper de ma bite avec sa bouche tout en me caressant la raie des fesses. Mon 2ème majeur rejoint l'autre dans sa rondelle et je commence un mouvement de va-et-vient qui atteint rapidement l'effet recherché: elle jouit dans ma bouche!

Je suis moi aussi au bord de l'explosion et n'y tenant je lui gicle mon foutre chaud au fond de la gorge!!
Elle passe ses jambes fuselées par-dessus ma tête, se retourne et vient m'embrasser. En fait elle a rien avalé et pour la 1ère fois de ma vie je goûte à mon sperme... c'est en fait super excitant... nous échangeons un long baiser gourmand où nos sécrétions intimes respectives se mélangent dans nos bouches. divin!

Pendant le petit repos bienvenu qui suit, je lui pose franco la question de la sodomie et à ma grande surprise elle m'annonce que JAMAIS elle m'y autorisera!! Elle aime pas ça....
Je suis légèrement déçu mais surtout son subtil distinguo entre 2 doigts au fond de son cul et une bite m'échappe complètement....
Mais déjà ma queue recommence à gonfler et d'autres positions nous attendent!
Pour la véritable pénétration la capote est de rigueur et elle se charge de me l'enfiler avec sa bouche.
Cette fois-ci je la prends par derrière à 4 pattes tout en lui fourrageant l'anus avec mon majeur. Je sens ma bite bouger avec mon doigt à travers la fine membrane!
Elle jouit 2 fois avant que moi qui ai déjà craché ne l'oubliez pas, ne me retire, enlève le plastique et lui éjacule sur les fesses....

L'après-midi de débauche se poursuit au rythme des changements de position de sexe entrecoupées de périodes de repos nécessaires pour un homme!!
Vers 18h l'heure de la séparation, j'ai les couilles aussi plates que des pruneaux séchés!! Plus une goutte en stock!

Nous nous donnons rdv le samedi suivant même endroit même heure et ainsi pendant 6 mois environ.
Puis je suis tombé amoureux d'une super copine de montagne et j'ai mis fin à notre relation avec Pat un ...samedi en face-à-face devant l'hôtel à l'heure prévue de notre rencontre. Elle m'en a voulu mais bon...
Je revendique être un coquin mais je suis pas un tricheur...
On ne s'est jamais revu même après ma rupture. J'ai pas repris le contact. Le charme était rompu définitivement.
Voilà ma petite histoire est terminée. J'espère qu'elle vous plu.


Aimez ce récit sur les réseaux sociaux :
Commentaire de l'histoire X :
2011-03-27 12:31:28  -  marsoux  
Je viens de lire ton histoire de cul.C'est très excitant.Tu sais moi qui n'ait jamais été enculée, si j'avais été à la place de ta partenaire je n'aurais pas refusé. Beaucoup de mes copines m'ont dit que c'est bon de recevoir une grosse bite dans le petit trou du cul. Mon copain n'a jamais osé m'enfoncer sa belle verge dans mon anus et moi je n'ai jamais osé lui demander d'introduire sa belle bite dans le petit trou de mon cul.Je rêve d'être un jour enculée. Comme ce serait délicieux de sentir la grosse verge de mon copain dans le trou de mon cul, oui la grosse bite de mon copain dans mon anus. Léna Baisers sur le petit trou de mon cul

 1 / 1

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion