Page d'accueil > Groupe > La visite 2

La visite 2

Ajoutée par symama - Lecture : 6316 fois - Notez : ****** - 0 Commentaire(s)

La visite…2ère partie…

La soirée avait pris un tour nouveau, jamais je n’avais connu cette excitation,

Cependant, je comprends vite que ma jupe est en danger…je cherche comment m’en sortir : Jamais je ne m’étais ainsi exhibée devant un autre homme que mon ami !

« Mais pourquoi serions-nous les seules à faire le spectacle ? » L’idée me parait bonne, pensant ainsi contrôler la situation.
Quelle erreur !
Claude retire sa chemise, ses chaussures, chaussettes et jean en un rien de temps,
Il est là devant moi, en caleçon…pas un maillot de bain qui nous protège un peu du regard des autres, non un caleçon bleuté qui moule en partie son sexe…
Mon regard est bloqué, je devine la tige qui ne me semble pas complètement au repos…il ne bande pas vraiment, mais c’est un début…
Tu t’exécutes aussi, tu n’as pas le choix…jean, polo, chaussures, tu es en slip…noir…
France t’observe, elle te dévore presque des yeux, je suis sûre qu’elle est excitée !

Vous trois, en culotte, en caleçon et en slip…

L’atmosphère est lourde, je sens qu’étant la plus habillée…je suis maintenant le centre de vos regards !
J’ai envie de vous provoquer mais je ne sais si je vais contrôler la situation,
Je fais durer,
Ils insistent, tu es avec eux,
« La jupe !!! »
Pour gagner du temps, mes sandales tout d’abord…
Claude s’est rapproché de France et lui caresse les épaules…je vois qu’il aimerait prendre ses seins à pleine main, mais n’ose…il me regarde dans les yeux ! Il me déshabille de son regard !
Toi, tu les observes puis me fixe !

Je ne sais ce que tu penses.
Les paroles montent…j’entends toujours « la jupe », doublé d’un « Anna : la culotte !!! »
Ils rient, l’alcool fait son effet !
Je rie aussi…

Alors, mes mains tirent cette jupe vers le sol….

Le silence est devenu soudainement intense !
Ma culotte apparaît, blanche…

J’ai chaud, ils me violent du regard,

Je ne te reconnais pas, d’habitude si jaloux…et là presque nue, devant un autre homme…

Soudainement, ils applaudissent, ils rient, je rie…

Pourquoi, à ce moment là, je prononce ces phrases,
Ces quelques mots si provocateurs ?

« Et vous n’avez pas tout vu !!! »
Un silence immédiat, toi, lui, elle,
Vous trois, vous me fixez…

Je passe mes mains sur le tissu, comme une professionnelle,
Comme un début de caresse !
Et l’incroyable se produit, doucement, je tire ma culotte vers le bas, découvrant mes poils,
Je ne me tourne pas, je veux qu’ils me voient en temps réel !

Je suis incroyablement excitée…
Mon sexe apparaît, discret, mes jambes resserrées,
J’ôte ce vêtement inutile !
Je suis nue !!!
Devant eux ! devant toi, devant France,

Mais surtout devant Claude dont les yeux fixent ma toison, fixent mes seins,
Il bande et ne s’en rend pas compte !
Il me regarde, je regarde son sexe qui s’échappe du caleçon, il comprend, il rougit !!!

Toi aussi tu bandes,
France le voit,
Elle s’approche de toi, en riant, et effleure de sa main ton sexe…

Elle le sort délicatement et passe sa main le long de la tige, maintenant bien dressée,
Tu passes ta main sur sa poitrine, puis tu l’introduis sous son string…

Je vois tes doigts qui se glissent dans son sillon,

Elle gémit et tu la branles lentement…
Claude se place derrière elle, lui enlève le string, vos sexes se frôlent !

Claude se rapproche de moi,
Il passe ses bras autour de ma taille… à mi-distance de mes seins, de mon sexe…

Il emprisonne mes seins de ses deux mains

Sa bouche s’approche de mes tétons, il les suce,

Ou sommes-nous ? Que faisons-nous ?

L’alcool, la complicité, l’excitation, tout nous emmène vers une voie …nouvelle…

Je saisis sa bite de ma main droite et la caresse doucement…
Ses deux mains sont sur mon sexe et il me branle doucement, parcourant le sillon, sentant combien je suis excitée,

Je te vois en train de la caresser, elle se cambre pour mieux laisser ta main bouger…
Elle-même va et vient sur ta bite, découvrant le gland, le recouvrant…
Ton érection est brutale,
Claude est plus doux, il malaxe ma poitrine, agaçant les pointes,
Je sens le sang cogner dans ma main, je descends très bas, jusqu’aux couilles,
Ma main les emprisonne, les serre, les soupèse ; comme une marchandise…

Tu crie et je vois ton sperme jaillir entre les doigts de France. Elle te branle doucement, faisant jaillir à chaque mouvement ton sperme… tu jouis longuement, dans un râle de male !

Claude et moi, nous vous regardons…il me glisse à l’oreille « tu sais, c’est la première fois ! Je n’ai jamais vu France avec un autre homme ! »
J’en suis émue et rassurée…tout comme nous, ils ne maîtrisent rien !
Nous sommes spectateurs de votre jouissance, France vient rapidement aussi, une de tes mains sur son sexe, l’autre sur son ventre… elle murmure, elle chante presque !!!

D’un seul coup, Claude repart à l’assaut de mon sexe, ses doigts sont partout, ils m’explorent, me caressent, me pénètrent, ses mains m’ont investi tout le bas ventre.
Son majeur survole mon anus,
Je n’ai pas l’habitude de ce genre de caresse, il reste pudique dans cet attouchement et…
Soudain j’explose !!! je jouis, une fois, deux fois,
Ses doigts ne font plus rien, ils sont juste présents…trois fois !!!

Un grand silence !!!

Mon corps vibre encore…

Et encore…et encore…

les secondes passent, aucun bruit…

Je réouvre les yeux…vous êtes trois à me regarder !!!
Je tiens encore le sexe de Claude dans ma main…

Je te regarde, tu sembles attendre, tu sembles d’accord…

Alors, je me mets à genou,
Mon visage est juste au-dessus de sa bite…il attend, il espère, il bande comme un fou,
Je te regarde à nouveau, tu sembles fasciné de voir ton amie si proche de ce sexe, de cette bite !!!
Mes yeux ne quittent pas les tiens et doucement j’approche mes lèvres…
Tes yeux, mes yeux,
Mes lèvres…
J’ouvre ma bouche et tout doucement je rentre cette bite qui n’est pas la tienne entre mes lèvres !

Je vais à fond, je sens la peau de son ventre, mon visage est dans ses poils,
Je recule…je le suce en douceur,
Il se raidit !!!
Je le veux, je veux le voir se tendre, je veux voir son sperme jaillir !!!

France et toi êtes maintenant très proche, je sens les mains de France sur mes épaules, elle veut que son mari jouisse en moi, je le sens, je sens tes mains posées sur mes cheveux, accompagnant mes mouvements !
Ma langue lèche, mes lèvres aspirent,

Claude est au bord, il s’agite, me rentre sa bite au fond de la gorge, la ressort, me re pénètre,
Et soudain, il se raidit, prend ma tête entre ses mains pour mieux m’imposer sa cadence,
Vos mains doivent se toucher !!!!
Et il jouit, m’envoyant son sperme au fond de la gorge, il se recule et éjacule à nouveau sur mes lèvres,
Je suis folle, seul compte cette bite et sa jouissance…
Mon sexe est en feu, je le sens…
Son sexe s’engouffre à nouveau tout au fond, je lèche, j’aspire,
Je sens le sperme couler dans ma bouche…et chose que je ne fais jamais, je l’avale…

Il se retire en douceur laissant ce sexe devant mon visage,
France s’approche, elle va le lécher, c’est sur !!!
Erreur, ses lèvres se posent sur les miennes, sa langue prend ma langue, en un baiser passionné qui me fait jouir…
Ma main et le sexe de Claude se retrouvent…

Comme pour une union !

Aimez ce récit sur les réseaux sociaux :
Commentaire de l'histoire X :
Aucun pour le moment mais soyez le premier à laisser à un commentaire...

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion